Parler en public – 5 conseils pour exceller avec plaisir

Parler en public – 5 conseils pour exceller avec plaisir

Parler en public, y prendre du plaisir et faire de ta voix le haut parleur de ce que tu contiens de plus riche. Souvent on associe la prise de parole en public avec une source de stress. Pourtant c’est le passage obligé pour faire entendre, non seulement ta voix, mais surtout ce qui t’habite et fait de toi une personne unique.

Alors bienvenue à toi, les aventurier-e-s de la voix pour cet article qui te donne 5 conseils clés pour réussir et prendre du plaisir à chaque fois que tu te trouves en situation de parler en public!

Je vais te parler :

Du regard, et de son pouvoir d’aimantation de l’attention

De ta position physique dans la salle ou sur scène

Du sourire, et pourquoi il est la “réverbe” naturelle de la voix

De l’importance de se jeter à l’eau le plus tôt possible

Et de l’énergie physique et de la passion!

 

1/ Le regard et son pouvoir d’aimantation de l’attention

Dans ton public, rappelle toi qu’il y a des femmes et des hommes, qui comme toi, aiment se sentir reconnues. Pour t’en convaincre, souviens toi de la dernière fois où tu as parlé avec quelqu’un qui ne t’a pas regardé pendant la conversation. Cela donne un sentiment étrange d’être transparent pour l’autre. N’est ce pas?

Alors tu dois profiter des premiers instants de ton arrivée, sur scène ou dans la salle devant les personnes, pour balayer l’assistance du regard. Et ce, de façon posée et souriante. Ton sourire, avant même de prendre la parole va permettre à ton auditoire de se sentir à son aise, et accueillie.

Maintenant le regard permet une bonne projection de la voix. En effet si tu regardes, par exemple les personnes qui sont au bout de la salle. Naturellement, tu vas projeter les sons en direction du dernier rang. Le regard est comme un pré ampli naturel et un rappel intérieur de se dire, “je dois offrir un son confortable pour tout l’auditoire, ceux du fond y compris”.

Parler en public est l’occasion de construire un alignement de qualités vertueuses. Et la première d’entre elles, est la confiance en soi. Si, au moment où tu lis cet article cette qualité te fait défaut, je t’invite à utiliser une magie de tout apprentissage. Elle s’appelle “faire comme si”. Les anglais l’expriment avec le célèbre “fake it until you make it”. Je te donne des pistes pour ce thème dans cette vidéo également.

2/ Ta position physique dans la salle ou sur scène

Bien choisir sa position devant son auditoire est essentiel. Contrairement à ce qu’on pense, le centre de l’espace n’est pas toujours idéal.

C’est comme le cadrage d’une photo ou d’une vidéo. Il est mieux de se trouver sur une ligne des tiers de l’image.

Place toi donc au tiers gauche ou droit de l’espace “scénique” et si tu te déplaces, vas sur l’autre tiers. Ce sont des lignes de force qui permettent au regard de l’audience de se réveiller.

Cette position te permet surtout de te décaler légèrement sur le coté et de “viser” avec ta voix un angle opposé à l’autre bout de la pièce ou du théâtre.

Pour t’aider à visualiser, imagine une table de billard. Ta voix y serait symbolisée par la boule blanche sur laquelle on tape avec la canne. Tu vas donc viser le coté gauche de l’angle qui vous fait face, de manière à ce que la “balle/voix” ricoche vers le coté droit de l’angle et te revienne donc dans l’oreille droite.

L’oreille droite est l’oreille qui bénéficie du canal auditif le plus court vers le cerveau. Et tu as ainsi un retour naturel de la voix et le son quant à lui voyage de façon plus ondulatoire dans l’espace que tu partages avec le public.

En effet, le son vocal est une onde, que l’on pourrait aussi comparer aux sonars de des dauphins ou des baleines.

Faites l’essai, tu seras scotché-e- du confort vocal que cela va créer.

Cette technique de placement géographique dans l’espace est connu des artistes lyriques, et je compte bien te permettre de le vivre. Il n’y a pas de raison de t’en priver!

3/ Et maintenant le sourire, pourquoi est-il une réverbe naturelle de la voix?

Eh oui! Maintenant que tu es équipé-e de ce secret du billard, rentrons un instant dans le laboratoire de la voix elle-même!

Déjà, un petit rappel, au téléphone t’est il déjà arrivé d’entendre que la personne au bout du fil est en train de sourire? Oui n’est ce pas?

Et la raison est simple, c’est que le sourire n’est pas que visuel, il est aussi sonore. Il amplifie naturellement la voix.

Et c’est une triple bonne nouvelle pour l’art de parler en public!

A: Cela te met en confiance

Ton sourire active les neurones miroirs de ton audience. De cette façon, elle aussi reçoit et ressent cette confiance que tu dégages. Il en est donc de même que pour le sentiment de reconnaissance que tu lui offres par ton regard, dont j’ai parlé au début de cet article.

B: Ta voix est comme épaissie et mieux mise en valeur.

Je sais d’expérience qu’il y a des chances que tu demandes “mais comment la voix peut elle être plus sonore, juste grâce à un sourire”!

Revenons à la conversation téléphonique avec une personne qui sourit. Il y a comme une lumière dans la voix quand on sourit. Mais cela va plus loin. Le sourire ouvre les espaces de résonance au cœur même de votre visage.

Les pommettes, le pharynx, et toute la cavité crânienne. Le fait de sourire, est comme l’ouverture d’un rideau, qu’on nomme d’ailleurs le voile du palais. Quand ce voile s’ouvre en se dilatant légèrement, il laisse l’onde de vibration de la voix voyager jusqu’à ces cavités des pommettes, du pharynx et de crâne en son entier.

Tu n’es pas encore convaincu-e? Alors voici le troisième volet de la triple bonne nouvelle du sourire pour la voix…

C: Le sourire est enfin l’occasion d’économiser la voix et la mieux traiter.

Oui tu as bien lu! Le sourire économise la voix. Car en souriant tu actives de façon instinctive ton abdomen, et le diaphragme va donner plus de tonus pour envoyer le souffle, non seulement vers les cordes vocales, mais assez vivement pour que l’air ait de l’élan. Pour que le son parcours les cavités du visage avant d’arriver dans l’espace de la pièce, ou du théâtre où tu te trouves.

D’ailleurs, que tu aie un micro ou non pour amplifier ta voix, si le voyage du son est riche à l’intérieur du corps, le tour est joué. Ta voix aura toute la richesse sonore pour véhiculer, non seulement ta pensée mais aussi l’émotion qui t’anime.

Pour développer ce thème plus amplement, je t’invite à lire cet article, consacré précisément au sujet du sourire dans la voix.

4/ Il est important pour toi, de te jeter à l’eau le plus tôt possible

Nombre de mes lectrices et lecteurs, client-e-s, mettent en pratique mes techniques et conseils dans leur vie professionnelle et également en ligne.

Je reçois depuis quelques mois des messages de lectrices et lecteurs qui en tant que coachs et formateurs font des vidéos, de promotion ou de formation.

Et la beauté de cet art de  parler en public, c’est que tu sois en présence devant un public ou que le public soit derrière un écran, la voix a besoin des mêmes secrets et techniques pour être impactante.

Bien entendu, veille toujours à tonifier ta voix et ta respiration avant chaque prise de parole. J’en parle abondamment dans mon guide les 5 secrets pour dépasser la prise de parole que je t’invite à demander en cliquant sur ce lien.

La respiration doit toujours être le préambule à tes journées pour que la voix soit déjà “opé” dès le matin.

Maintenant pourquoi ne jamais attendre?

Car dis toi bien ceci, si tu ne fais pas entendre la richesse que tu contiens, personne ne le fera pour toi!

Et pire! Quelqu’un-e de moins qualifié-e que toi prendra la place. Soit le contrat sur lequel tu es en compétition avec plusieur-e-s concurrent-e-s, ou le projet qui est brigué par tes collègues au sein de ton  entreprise.

Imagine ta voix comme le haut parleur de ta pensée. On pourrait dire aujourd’hui la barre de son de ta compétence et de ton expérience. Alors appuie sur “on” et fais-le dès aujourd’hui!

Ton développement personnel doit se vivre à haute voix !

5/ Ton énergie et ta passion sont tes meilleurs alliées!

Ne jamais s’excuser de prendre la parole, et au contraire monter sur la scène de la prise de parole avec une fierté immense. Celle de prendre sa vie en main, de devenir les entrepreneurs de votre vie.

Il est vital d’élever ton métabolisme avant de prendre la parole car ainsi ton énergie physique sera plus forte que les peurs qui peuvent chercher à t’attraper au moment où tu passes en mode action.

Et si tu animes non seulement ton niveau d’énergie physique, mais aussi ta passion et ton plaisir à le faire. Là tu deviens non seulement inarrêtable, mais surtout inspirant-e.

Et franchement, il est beaucoup plus agréable et vivant de se connecter au désir d’inspirer le public que de se préoccuper de ce qu’ils pensent de toi.

Oui, évidemment, je ne peux pas terminer un tel article sans toucher à ce point sensible. Ce p….. de regard des autres! Qui obnubile tout le monde. Jusqu’au jour, ou comme le dit David Laroche dans cette belle vidéo, je préfère me connecter au fait d’être inspirant plutôt que de m’inquiéter du regard des autres.

Fais de chacune de tes conversations, de tes prises de parole un moment de chef d’œuvre, qui mette en avant, non pas toi-même mais l’autre et son écoute et le message que tu donnes à entendre.

Comme me l’a dit un jour un sage amérindien. Dans la phrase “toi et moi” qui est le plus important? J’ai répondu toi, dans un élan d’altruisme, mais surtout pour ne pas paraitre égoïste. Sais tu ce qu’il m’a répondu? Le plus important c’est “et”.

J’ai reçu une claque ce jour là et depuis je me souviens que dans l’art de parler en public, le plus important c’est la relation humaine qui en découle.

Je te dis à très vite pour cette belle aventure de la prise de parole.

Reçois mes conseils par mail en rejoignant la communauté Votre voix au service de votre vie

Ose être impactant-e car personne ne partagera mieux ta vision du monde que toi-même et ta voix!

Ton coach en prise de parole

Emmanuel

What do you want to do ?

New mail

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    140
    Partages
  • 50
  •  
  •  
  • 90
  •   

Cet article a 21 commentaires

  1. Merci Emmanuel pour ces précieux conseils.

    Tout est dans le titre : PLAISIR. Apprendre à prendre plaisir à s’exprimer en public est essentiel pour exceller.

    Au plaisir de lire plus d’articles comme celui-ci 🙂

    1. EmmanuelJublin

      Au top Olivier
      Merci je suis ravi que tu apprécie cet article
      C’est clair d’autres suivent dans la même veine !

  2. Pierre-Favre

    Un article enrichissant, qui synthétise bien quelques points essentiels.
    Sur la position physique, il faut penser à bouger pour donner du rythme. Dans mes formations, dès que je veux re-attirer l’attention ou dès que j’aborde un autre point, je change de place ou de position pour attirer le regard!
    Une petite blague que j’aime faire, quand je fais tomber un crayon par exemple, c’est le regarder rouler au sol puis regarder le publique. Et une fois que tout le monde me regarde, dire sur un ton volontairement hypocrite et affirmatif “Je l’ai fais exprès”, à chaque fois tout le monde rit ou sourit, si ce n’est pas le cas ça me permet de savoir que tout le monde est endormie et qu’il faut faire quelque choses…

    1. EmmanuelJublin

      Excellent je te L’emprunte et je te dirai quand on se voit bientôt dans les Vosges !

  3. Cécile

    Merci pour ces conseils pertinents !
    C’est un véritable exercice que de prendre la parole. Je l’ai expérimenté récemment et je suis ravie de découvrir cet article qui me donne des astuces assez simples à mettre en place pour m’améliorer 🙂

    1. EmmanuelJublin

      Ton commentaire fait vraiment plaisir !
      Bon succès avec la prise de parole

  4. Sourions, sourions … Et en plus c’est bon pour la santé 😉 Merci pour cet article qui met en avant la notion de plaisir avant la peur … A bientôt

    1. EmmanuelJublin

      Yes yes yes
      Plaisir et sourire
      Quelque fois il faut juste se mettre à la place de l’auditoire et se demander
      Suis je « agréable, dynamique à voir? »
      Et en souriant et animant le plaisir de s’exprimer il y a de grandes chances que … oui!!!

      1. Thomas

        Merci pour ces conseils que je vais m’empresser de mettre en pratique dès ce soir !! J’ai déjà le stress mais ça va mieux grâce à vous 😉

        1. EmmanuelJublin

          Alors bonne chance Thomas !!!
          Hâte d’avoir ton retour

        2. EmmanuelJublin

          Bonjour Thomas
          Comment s’est passé cette conférence ?

  5. Arthur Debons

    Je lis votre blog depuis un petit bout de temps, j’ai aussi télécharger le guide gratuit, et je dois vous dire que ce que j’y ai apprit m’aide tous les jours dans mes prises de paroles en public ou face à face. Je commence de plus en plus à prendre confiance en moi et même à y trouver du plaisir 🙂
    Merci.
    Arthur

    1. EmmanuelJublin

      Merci Arthur
      Ça fait vraiment plaisir de lire ton commentaire !
      Bons succès à venir

  6. Alors pour le sourire je n’ai pas de soucis. Ce serait même plutôt l’inverse et j’ai parfois peur qu’il limite ma crédibilité, mais à moins d’être seule perdue dans mes réflexions, si je parle, je souris.
    J’ai déjà bien progressé en compétences pour prendre la parole, ne pas tout déballer en 15 secondes chrono avec le souffle court, mais je n’avais jamais encore pensé à ton premier conseil: balayer l’audience des yeux pour mettre tout le monde à l’aise. Je garde ça en tête pour la prochaine fois, en espérant que ça ne me mettra pas trop la pression de prendre conscience de ce public. Merci!

    1. EmmanuelJublin

      Séverine merci pour ton retour
      En fait balayer l’assistance du regard c’est comme diffuser un Brumisateur
      C’est un lien de relation et de connexion
      Bon succès à venir à toi

  7. Bonjour Emmanuel,
    Encore un article très instructif. J’aime beaucoup cette image “La voix est le haut parleur de nos pensées”. Je penserai bien à mon positionnement par rapport au public la prochaine fois que j’aurai l’occasion de prendre la parole.
    Merci pour toutes tes ondes positives !

  8. Jung

    Merci Emmanuel pour ces 5 précieux conseils. En effet, parler en public est l’une des plus grandes peurs de notre époque. Beaucoup de monde voudrait être à l’aise pour s’exprimer en public, mais n’ose pas de peur d’être jugé, de se tromper, de perdre ses moyens.
    Tes conseils sont indispensables pour dédramatiser ces situations et reprendre confiance en soi.

  9. Ce que je retiens de ton excellent article, c’est le pouvoir du sourire, cette idée là me plaît beaucoup. Un sourire change tout. Je ne l’avais pas encore bien identifier pour être à l’aise en prise de parole en publier tu me permets de mètre le doigt dessus. Et il faut que je te dise aussi que ce que t’a dit le sage amérindien a fait mouche chez moi. Juste magnifique. Merci beaucoup de nous avoir livré tout cela.

  10. Merci Emmanuel ! Je me sens plus en confiance et rassurée aussi de lire que certaines habitudes sont venues toutes seules. Comme tu le soulignes, si l’exercice se fait pour entrer en relation, ce fameux “et” c’est tout de suite plus facile et la pression s’envole. Reste à pratiquer 🙂

  11. Bonjour,
    Merci pour ces conseils précieux. Je pense que l’élément principal est dans le titre : le plaisir. En effet, si l’orateur prend du plaisir à faire sa présentation, cela va se ressentir du côté de l’audience et le message clef passera beaucoup mieux 🙂
    Paul

  12. Guillaume

    Olala, que des bons conseils dans cet article… Déjà, je ne saurais dire mieux : il faut prendre du plaisir (ou tenter autant que possible d’en prendre) si on veut vraiment devenir bon !
    J’aime les petits jeux que tu proposes (du genre celui du lancé de balle imaginaire, que je pratique moi même hehe…)
    Le sourire, je pourrais en parler pendant des heures. Et ce ne sont pas les études qui manquent à ce niveau là, un sourire franc et sincère, ça change tout !
    Merci pour ces conseils qui vont à coup sûr en aider plus d’un-e 😉

Répondre à Thomas Annuler la réponse