Marquer les esprits et capter l’attention

Marquer les esprits et capter l’attention

Marquer les esprits et capter l’attention

 

Cet article s’étend sur ces deux aspects qui se jouent dès les premiers instants d’un contact humain. Le célèbre dicton “il n’est jamais donné deux fois l’occasion de faire une bonne première impression” résume parfaitement ce double défi. Capter l’attention, la nourrir et marquer les esprits pour que les personnes que vous rencontrez se souviennent de vous!

Marquer les esprits grâce à votre posture

Imaginez la situation suivante, vous avez 30 secondes à 1 minute maximum pour parler avec une personne ou bien un groupe de personnes que vous rencontrez. Vous n’avez donc pas un instant à perdre. Toutefois vous ne voulez pas paraître pressé ou précipité.

3 éléments vont vous aider à intégrer une posture juste

1 Souriez, légèrement avec les lèvres et surtout avec les yeux.

En d’autres termes ayez un sourire franc et avenant. Je vous donne ce conseil pour deux raisons:

  • Votre voix sonnera mieux dès les premiers sons si vous ouvrez le sourire sur votre fixation.
  • Et parce que votre ou vos interlocutrices/teurs vont recevoir comme première impression de vous, l’énergie positive d’assurance de soi qui va se dégager de vous. Cela a un double effet boomerang de mettre tout le monde à l’aise. Je parle bien sûr ici d’un sourire de courtoisie et non d’un sourire de séduction.

2 Ayez les épaules portées vers l’arrière.

Il est physiologiquement quasiment impossible d’avoir du stress ou du trac avec le buste bien droit et les épaules en arrière. Car la posture physique dynamique entraîne en vous une activation de pensée positive et surtout élève votre niveau d’énergie, et ce de façon totalement organique.

Autre avantage de cette façon de vous tenir : vous donnez une impression, un image de confiance en vous même qui va être à votre bénéfice.

3 Votre poignée de main doit être franche et mesurée

La poignée de main est clairement la valeur ajoutée de la rencontre en personne, si nous comparons avec un contact au téléphone ou par vision conférence.

Alors autant en faire un moyen de communiquer intentionnellement votre dynamisme et les aspects attractifs de votre personnalité.

Regardons 3 façons de le faire très opposées :
  • Une main de “mollusque”

Je suis sûr que vous avez déjà serré la main de quelqu’un qui vous la tend de façon absente et inerte. Vous vous retrouvez avec dans votre main une forme molle, comme sans vie. Personnellement quand une personne me salue de cette façon, je note que je dois faire un effort pour ne pas la cataloguer négativement. Or, je suis un communiquant et un pédagogue, donc je cherche toujours à repérer ce qui est intéressant et de valeur dans les personnes que je rencontre. Mais il faut reconnaître que la plupart des personnes n’iront pas plus loin et se feront une première impression négative de vous si vous les saluez de cette façon.

  • Une main “tenaille”

Là il s’agit de l’extrême inverse : une sorte de main de fer vous saisit la main et vous donne l’impression que chaque os subi un test de résistance, voire est broyé méticuleusement l’espace de 2 secondes. Au-delà de la sensation désagréable que cela donne, la plupart des personnes qui sont saluées de la sorte, le vivent comme une intrusion dans leur espace et comme un assaut. Je vous déconseille vivement cette poignée de main trop nerveuse.

  • Une main ferme et chaleureuse

Evidemment c’est celle ci que je vous conseille vivement et que vous préférez 🙂

Cette poignée de main est dans la droite ligne de votre sourire, de votre posture de confiance. Elle devient donc le moyen d’envoyer un 3ème signal positif consécutif à la personne que vous rencontrez.

A présent, la posture physique vous porte vers l’avant et crée cet élan de confiance en vous.

 

Votre voix a maintenant la place pour capter l’attention

Les éléments qui précèdent n’ont pas uniquement le but de marquer les esprits par votre posture. Le but principal est sonore en réalité. Car votre voix va hériter de cette énergie physique que vous dégagez.

Aussi le sourire va permettre à vos mots, à vos phrases de monter en qualité sur ces 3 aspects

  • L’assurance vocale

Une personne qui sourit dégage non seulement plus d’assurance mais aussi permet à sa voix de sonner avec plus de présence. En tant que musicien je constate que quand une personne sourit en chantant c’est sa signature vocale qui prend plus corps et plus d’amplitude. C’est comme si un vernis sonore se peignait sur la voix et la rendait plus attrayante.

  • L’intonation

Ainsi, quand vous souhaitez interpeller votre auditoire, votre interlocuteur, le fait de varier vos intonations sera bien plus facile et confortable. Souvent quand une personne cherche à aller dans la partie plus élevée de sa voix, elle le fait en forçant et en levant légèrement la tête. En réalité c’est clairement l’inverse qu’il faut faire. Sourire et maintenir votre menton légèrement plus bas que la normale, pour le son passe par le haut de votre visage, par les pommettes pour vous donner une idée du parcours du son. Essayez de dire la même phrase avec la tête basculée en arrière, puis avec le menton très légèrement baissé. Vous observerez que votre voix est beaucoup plus unie avec le menton légèrement plus bas. Si la dessus vous souriez intentionnellement le tour est joué!!!

  • La facilité d’écoute

Mais en réalité le but de tout ce re-paramètrage est de permettre faciliter l’écoute. Votre objectif est de permettre aux personnes que vous rencontrez et à qui vous vous adressez de vous écouter avec confort et plaisir.

Leur offrir ce confort d’écoute pour qu’elles soient entièrement au contact de vos idées, de votre monde et de vos compétences.

 

L’équilibre entre le fond et la forme pour capter l’attention

Cet équilibre entre le contenant et le contenu, la forme et le fond, est au coeur de l’art de prendre la parole.

Une fois que vous savez comment faire fonctionner votre voix, et que vous sentez qu’elle est fiable. Vous pouvez sereinement vous centrer sur le ou les messages que vous souhaitez transmettre et partager.

Vous allez en quelque sorte créer un boulevard qui rend le fait de vous écouter agréable et dynamisant.

L’accentuation des syllabes clés : l’art majeur de l’oratrice/teur

Oui si on écoute attentivement les personnes qui sont non seulement à l’aise à l’oral mais surtout qui savez captiver leur public, leur auditoire. Nous nous rendons compte qu’ils ont un point commun majeur. Celui de faire rebondir leurs voix sur les mots les plus importants. Mais si on écoute encore plus en détail, ce sont certaines syllabes qui sont dynamisées et accentuées au début de certains mots qui réactive l’écoute.

Et là je m’apprête à vous donner un moyen de créer et recréer l’écoute à tout moment. Soit cet outil vous sera utile en prévention pour maintenir l’attention ou pour la réveiller quand vous sentez que les personnes ne sont plus aussi attentives que vous le souhaitez.

Notre langue française est riche de part son rythme régulier et son côté mélodieux (c’est ce qui la rend attractive et même envoûtante pour les personnes qui ne la parlent pas à l’étranger). Et les seuls accents que nous mettons dans nos phrases sont les dernières syllabes de chaque mot. Mais si on ne donne pas intentionnellement des accents toniques ailleurs nous créons un flot de son qui perd du relief et peut vite devenir endormant.

Or c’est l’éveil de l’écoute que nous recherchons n’est-ce pas?

Dès que vous vous apprêtez à prononcer un mot de plus de 3 syllabes, vous avez l’occasion en or de changer la donne. Sur cette syllabe vous allez mettre un accent supplémentaire.

Lisez à haute voix ces exemples  que je vous donne ci dessous, et observez le relief de votre voix évoluer.

J’ai souligné la syllabe à sur-accentuer.

entraînez vous dans un premier temps en disant juste le mot.

Ex :

  • en particulier,
  • essentiel,
  • fondamental,
  • important,
  • bienvenue.
Maintenant entraînez vous toujours en accentuant cette même syllabe mais, cette fois si le mot est mis dans le contexte d’une phrase.

Cette histoire traite en particulier du thème de l’environnement

L’élément essentiel de l’histoire se trouve dans la scène 2 du film.

Cet épisode est fondamental dans le film

J’aimerais vous parler d’un détail important

Bienvenue à toutes et tous, c’est avec plaisir que je vous accueille.

Lisez à haute voix ces exemples que je viens de vous donner et observez le relief de votre voix évoluer.

 

Vous allez écouter les professionnels de la voix autrement à présent

Vous découvrirez qu’une fois cette pratique intégrée dans votre façon de vous exprimer dans votre langage professionnel, vous aurez envie d’ajouter ce type d’accent à des mots plus courts de 2 syllabes, et souvent c’est aussi nécessaire.

Une fois que vous aurez acquis et adopté cette bonne habitude vous constaterez que de nombreuses personnalités publiques l’utilisent. Les journalistes, les comédiens et les personnalités politiques pratiquent ces sur accents pour nourrir et facilité notre écoute, et aussi bien sur mettre en valeur leurs idées.

Votre voix, alliée de votre valeur professionnelle

Et cet art de capter l’attention et de la nourrir va devenir votre art. Vous adresser à vos collaborateurs, à vos prospects et aussi aux personnes qui sont au dessus de vous en termes de hiérarchie sera nettement plus facile et agréable. Car votre posture et votre voix sont vos alliés pour faire entendre, connaître la valeur que vous contenez et marquer les esprits.

Par contre, juste une mise en garde. Ce n’est que par la pratique et la répétition de ce type d’exercices que les choses vont changer. En lisant cet article, c’est comme si vous aviez amorcé le téléchargement d’une nouvelle application. Mais une application ne vous apporte quelque chose que si vous l’utilisez, alors mettez-la en favori dans votre vie!!

 

A bientôt pour un nouvel article!

 

Emmanuel Jublin

Auteur du blog Votre voix au service de votre vie!

 

 

 

 

 

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    67
    Partages
  • 66
  •  
  •  
  • 1
  •   

Cet article a 4 commentaires

  1. Merci pour cet article fort instructif!
    L’accentuation de la première syllabe pour les mots d’au moins 3 syllabes est-elle à appliquer systématiquement sur tous les mots d’au moins 3 syllabe ou y a t’il des exceptions à cette règle?

    1. Merci Stéphane pour ce commentaire. Dès que vous sentez qu’un mot est un élément clé de ce que vous dites, le fait de l’accentuer va, non seulement réveiller l’attention des personnes à qui vous parlez, mais aussi montrer votre maitrise du sujet et donc votre crédibilité. C’est un hack à double effet positif!

  2. Superbe article qui pour ma part vient compléter l’enseignement vu en séminaire (icn), hâte de lire les prochains!! 🙂

    1. Merci Julien pour ce commentaire! A très bientôt sur ce blog. C’était vraiment top de vous rencontrer. Bon succès pour la suite!

Laisser un commentaire

Fermer le menu



Recevez votre livre 

5 secrets pour dépasser la peur de prendre la parole

%d blogueurs aiment cette page :