Le trac : comment s’en défaire?
Libérez l'énergie de votre voix

Le trac : comment s’en défaire?

Le trac : comment s’en défaire?

 

Imaginez-vous dans la scène suivante :

Il est 14h, début de réunion avec vos collègues. La salle est bien éclairée grâce à l’exposition sud ouest du bâtiment et un parfum de café rapporté dans les gobelets commence à flotter dans l’air. Il fait bon, même un peu chaud avec les rayons qui chauffent à travers la fenêtre. Vous frottez vos mains l’une contre l’autre, vous balayez du regard la salle, vous allez commencer.

Ça y est ! vous y êtes, c’est le moment, vous allez vous lever et de prendre la parole. Mais … le trac vous prend par surprise.

Dans votre tête c’est un mélange d’émotions et sensations en tous genres.

Stress..

Mains moites…

Bourdonnement dans les oreilles…

Impression que les sons deviennent flous autour de vous…

Sentiment que le cœur s’emballe…

et enfin souffle coupé ….

 

Mais tout n’est pas à jeter dans cette situation

Le trac a aussi une part positive

Il y a aussi une excitation positive en vous, cette force qui va vous pousser à vous reprendre et donner juste le maximum que vous pouvez. (oui il y a quand même du positif la dedans. Il y a en chacun de nous un enfant qui a envie de briller, et c’est souvent lui qui vous glisse à l’oreille vas y, bats toi!! au moment nécessaire).

 

Mais faisons un arrêt sur image, ok?

Relativisez !!!!

Et si en fait tout était bien plus simple? En d’autre termes et si on se faisait un pataquès bien trop important et démesuré?

Mais au fait quelle est la source de cette panique qui vous prend au ventre et à la voix au moment clé?

Ici nous allons traiter un aspect qui génère un stress et un trac démesuré

Une source majeure de ce stress est l’importance trop grande donnée au regard des autres.

C’est amusant on pourrait dire à l’écoute des autres

Oui ce regard des autres qui entrave tellement de spontanéité au quotidien

Ah j’imagine que de l’autre côté de notre écran vous vous dites ah non moi ça fait un bout de temps que je ne me laisse pas avoir par ça !!!

Il y a une bonne nouvelle

Vous savez, le regard des autres est beaucoup moins centré sur vous que vous ne le pensez.

La plupart des pensées qu’on projette sur les autres à notre égard est pure fiction de notre cerveau

Et au pire si les gens autour de vous vous regardent et vous écoutent , tant mieux et mon but ici est de vous faire aimer capter l’écoute de vos auditoires et interlocuteurs

Et vous allez découvrir et entendre que c’est même très agréable. Vous allez en peu de temps goûter au fait d’être écouté, de produire un son de voix qui donne de la valeur à votre pensée, à votre expression personnelle.

Pour cela il est nécessaire de cesser d’être préoccupé par le regard des autres. Rassurez-vous, il ne s’agit pas ici de zapper et ignorer l’autre, bien au contraire. Vous allez même être plus en phase avec votre auditoire une fois que vous ne serez plus occupé par des pensées de type “qu’est ce qu’on va penser de moi si je me mets à parler avec plus d’assurance? si je pose plus mes mots? si je prends davantage la parole?”.

Comment se libérer du regard/écoute des autres ?

Mais au fait comment arrêter d’être obnubilé par le regard des autres dans cette situation?

Eh bien nous allons commencer par retourner le phénomène. Comment?

En changeant votre caméra de sens, tournez la vers les autres!

Et si vous vous mettiez à la place des personnes qui vous écoutent?

Quand quelqu’un vous adresse la parole, aimez vous que cette personne soit souriante?

Appréciez vous quand elle prend le temps de choisir des mots de qualité? Aimez vous qu’elle vous regarde quand elle parle? Trouvez vous agréable quand elle fait des pauses et varie le son de sa voix?

et je pourrais continuer cette liste bien plus longuement 🙂

Si vous avez répondu oui à une ou plusieurs de ces questions, j’ai un petit scoop pour vous: il y a beaucoup de chances que les personnes qui vous écoutent soient elles aussi plus attentives et à l’aise si vous adoptez ces qualités dans votre façon de parler

Ce sont 5 atouts majeurs à adopter dès maintenant

  • Sourire quand vous parlez (j’y reviendrai, il ne s’agit pas d’un sourire de pub pour du dentifrice!)

Quand vous souriez vous dégagez une énergie qui change intégralement la donne et même l’atmosphère que vous générez.

  • Choisir vos mots et expressions avec soin

La qualité des mots que vous employez est en elle même une génératrice d’attention et donc inversement fait reculer la peur et le stress car vous affirmez votre autorité et votre maîtrise du sujet que vous abordez.

  • Regarder vos interlocuteurs pour nourrir leur attention

C’est tellement évident, mais comme toutes les choses simples elle est simple à oublier, tout préoccupé que vous êtes à partager votre propos, n’en oubliez pas que vous parlez à des êtres humains qui adorent une chose: être calculé comme on dirait familièrement, être vu, considéré.

  • Faire des pauses après les mots force dans votre propos

Ici grâce à ces pauses vous donnez une deuxième couche à votre maîtrise du sujet et vous donnez une oxygène vitale à votre auditoire, à savoir le temps d’assimiler et de recevoir ce que vous leur dites. Imaginez que vos silences sont comme une mise en page sonore de votre discours.

  • Varier la sonorité de votre voix.

Et ce 5ème atout est le vernis que vous mettez sur votre propos, l’aspect musical de la voix fait partie de ce que Dale Carnégie nomme quand il dit dans son livre Comment se faire des amis (entre parenthèse une bible de l’art de communiquer) on retient 15 % de ce que dit une personne, les 85 % restants sont du non verbal. Et la sonorité de la voix est une pièce maîtresse oubliée du non verbal.

Ce sont autant de clés pour capter l’attention des gens

Ici ces 5 atouts majeurs, si vous les adoptez et les pratiquez, vont vous aider de façon gigantesque à capter l’attention et vous distinguer de l’écrasante majorité des personnes qui quand elles parlent ne sont pas consciente de ces clés.

Ce sont 5 clés qui vous permettent de détourner l’attention que habituellement vous portez vers le trac. A présent vous tournez votre attention vers celle, celui qui vous écoute et cela vous libère du poids démesuré de cette émotion stress.

Et là c’est une autre bonne nouvelle qui vous attend.

Car, comme dans tous les cas où une majorité de personnes ne fait pas quelque chose, il y a dans cette situation, une occasion énorme de faire la différence de façon positive et de se démarquer de votre concurrence, qu’elle soit d’ordre commerciale, d’ordre interne à votre service au travail.

Vous allez à mesure que vous affirmer votre voix, retenir et attirer l’attention de vos interlocuteurs. Et là cela va signifier un vaste processus d’ouvertures professionnelles. Nous en parlerons dans de futurs articles.

 

Je vous laisse sur ces propositions que je vous invite à mettre en place dès votre prochaine conversation, et/ou présentation dans votre vie professionnelle ou personnelle d’ailleurs, car le trac peut vous prendre à d’autres moments que ceux évoqués dans cet article d’aujourd’hui.

A vite de vous lire dans vos commentaires et messages.

Et merci d’avance pour les partages que vous faites sur vos médias sociaux.

 

Emmanuel Jublin

Auteur du Blog Votre voix au service de votre vie

Osez parler avec confiance, libérez votre valeur!

 

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    58
    Partages
  • 57
  •  
  •  
  • 1
  •   

Cet article a 5 commentaires

  1. Très inspirant cet article ! Pour ma part j’ignore si c’est le trac et s’il y a un lien mais c’est souvent justement le jour où j’ai besoin d’être au top de ma voix (conférence, chant etc.) qu’elle me lâche ! Une suggestion d’article sur ce qu’on fait pour anticiper ou gérer au mieux ces circonstances, qui d’ailleurs je trouve peut du coup augmenter le stress 😉

  2. Bonjour, après notre rencontre inspirante lors d’un séminaire ICN dans le Jura où nous avons travaillé notre posture, souffle et l’utilisation de notre voix, je lis régulièrement vos articles qui continuent à m’aider précieusement lors de mes prises de paroles qui sont désormais bien meilleures et surtout sources de plaisir.
    Merci pour votre travail 😃

    1. Merci Lucas pour ce retour. C’est précisément pour ça que j’écris ce blog, en vue d’aider des étudiants et des professionnels à aimer prendre la parole! Bonne suite!

  3. Merci pour vos articles instructifs et votre bienveillance lors du séminaire ICN !

    1. Merci Alexiane pour votre commentaire! Bonne continuation et bonnes lectures sur ce blog.

Laisser un commentaire

Fermer le menu



Recevez votre livre 

5 secrets pour dépasser la peur de prendre la parole

%d blogueurs aiment cette page :