Dépasser ses limites
Photo by Domenico Daniele on Unsplash

Dépasser ses limites

Bonjour à vous les aventuriers de la voix!

Cet article s’inscrit dans le cadre de l’événement interblogueurs proposé par le blog Corps et Esprit Martial de Marvin Nino Vega. Il s’agit d’un carnaval d’articles sur le thème inspirantDépasser ses limites!

Ce thème, vous l’imaginez bien m’inspire et je suis heureux d’y contribuer sur ce blog.

Dépasser ses limites avec la voix

Quand il s’agit de prendre la parole, des limites se présentes de façon mécanique la plupart du temps: celle de plaire, celle de la peur, celle croire qu’on n’est pas à la hauteur.

Je repense souvent à ce que dit Idriss Aberkane que je considère comme un de mes mentors en termes de conception de la vie à venir. La légitimité n’est pas à attendre d’autrui. Si j’attends d’être légitimé par un autre, je lui donne un pouvoir démesuré. Vous êtes légitime de facto, de part votre expérience, vos valeurs et vos compétences. “Il n’y a pas de légitimité dans la vie, tu le fais, ou tu ne le fais pas. Point.” Idriss Aberkane

Serez vous parfait(e) du premier coup? Non et c’est tant mieux. Car c’est en forgeant qu’on devient forgeron, et c’est en prenant la parole qu’on devient un bon orateur.

Aucun apprentissage ne vient par la seule théorie. Et la peur de l’échec a tué plus de projets dans l’humanité que l’échec lui même.

Alors osez vous lancer. Osez saisir la parole quand elle vous est donnée. Demandez la, prenez la pour faire de votre expression orale votre seconde nature.

Qui écoutez-vous?

La limite en vous? Ou le désir brûlant de construire votre avenir?

Car en fait, au bout du compte le choix vous incombe. Comme le dit Henry Ford, “que vous pensiez être capable ou non, dans les deux cas vous avez raison”.

Je sais, cette phrase est un peu abrupte, car elle nous met devant un sentiment de responsabilité. J’en suis intimement convaincu, nous avons le devoir envers nous meme de faire tout ce qui est en notre pouvoir, pour réussir à construire les projets qui nous tiennent à coeur.

Et pour ce faire, nous avons le devoir de non seulement dépasser nos limites, mais plus encore de les faire voler en éclat.

Nos limitations sont enracinées dans notre conditionnement. Aussi pour certaines d’entre elles, les dépasser une seule fois n’est pas suffisant, car c’est comme si elles se replaçaient quand on a le dos tourné. Alors avec détermination et constance, il faut les re-dépasser encore et encore, suffisamment de fois pour que nos nouvelles actions deviennent des habitudes plus fortes que nos limites elles mêmes.

La force de l’entraînement

Pour que les limites sournoises qui se dressent sur notre chemin au moment inopportun n’aient pas le dernier mot. Il faut que notre entraînement ait construit en nous une force de confiance, de détermination indéboulonnable.

Alors tous les jours, comme un sportif ou un artiste de haut niveau, il faut s’entrainer, répéter jusqu’à ce que la confiance en soi ait atteint un niveau de croyance tel que même le doute n’a aucune voix en soi.

L’entrainement pour la prise de parole, commence par réveiller sa voix le matin. Respirer, tonifier l’abdomen, répéter les mots les plus importants parmi les termes employés au quotidien. Pour que les mots sonnent de façon habitée et convaincante.

Si rien ne résiste à l’entrainement, c’est encore plus nécessaire pour nos limites. Car si notre désir est de passer un cap dans nos parcours professionnels, nous avons comme devoir de dépasser et faire voler en éclat nos limites et les croyances limitantes qui leur sont attachées.

Alors pour aller encore plus loin, je vous invite à visionner cette vidéo d’Irdriss Aberkane dont je parlais au début de cet article. Des pépites vous y attendent. Tant que tu n’as

Se débarrasser des limites ancrée en nous depuis notre passage à l’école

Je conclus cet article avec certainement la plus grande des sources de limitation. L’école. Et j’en parle en connaissance de cause, parce que ca fait 20 ans que j’enseigne et que je travaille a ouvrir les possibles là ou les enfants ont principalement recu des impossibles.

La limitation :

  • de la notation, ces notes qui donnent à l’enfant l’impression que seuls des chiffres peuvent décrire leur valeur.
  • du mouvement physique, assis toute la journée alors que les enfants et les ados sont dans la période la plus vive en termes d’énergie corporelle.
  • de l’expression de l’opinion, quand les enfants sont conditionnés à déverser des faits, des dates, des concepts, alors que la vraie vie sera l’ultime diplôme, et que pour l’obtenir ce seront les plus débrouillards, les plus adaptables qui réussiront, et non seulement les plus brillants intellectuellement.

Alors osez être vous, prendre la parole et exprimer ce que vous contenez sans être occupé(e) par la croyance qu’il faille être légitime, légitimé, approuvé par une instance supérieure pour oser entreprendre votre vie!

Je vous souhaite un magnifique parcours avec votre voix et qu’elle devienne l’atout central au service de votre réussite.

Votre coach, Emmanuel

Ps : partagez cet article et commentez le, j’adore vous lire et échanger avec vous!

 

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   

Cet article a 4 commentaires

  1. Ravi de faire la connaissance de ce blog. Vous faite vraiment un très bon travail. Merci infiniment!!

    1. Merci Seidou pour votre commentaire qui fait chaud au cœur
      Bienvenu à vous sur le blog !

  2. Très bel article Emmanuel. Je me retrouve beaucoup dans ton écrit!! Alors je m’entraîne à faire les choses comme je suis, en faisant abstraction du jugement. Ce n’est pas toujours simple mais ce n’est pas impossible. Merci beaucoup 😉

    1. Merci Jessica
      J’apprécie beaucoup ton commentaire
      S’entraîner et encore et encore
      Jusqu’à ce que ça rentre dans notre adn!
      À bientôt

Laisser un commentaire

Fermer le menu



Recevez votre livre 

5 secrets pour dépasser la peur de prendre la parole

%d blogueurs aiment cette page :