Avoir une voix qui vous ressemble

Avoir une voix qui vous ressemble

“Une voix ça met un mois, un mois et demi à venir et après on l’a pour la vie.”
Cette phrase géniale, je l’ai entendue récemment de la bouche de l’acteur Gérard Darmon dans un interview radio.

Appréciez vous votre voix?

Alors pour débuter, j’ai une question à vous poser. Aimez vous votre voix? Appréciez vous sa sonorité?
Pour être plus précis j’ai une seconde question 🙂 Avez vous vous déjà écouté votre voix dans un message vocal? Ou sur un extrait vidéo dans lequel on vous entend un instant?

J’imagine votre sourire, car la plupart du temps quand je pose cette question je reçois un non catégorique. Et souvent il y a comme une gène.

J’ai une bonne et une mauvaise nouvelle

Là, je dois vous dire une chose. Il y a une bonne et une mauvaise nouvelle.
Allez je commence par la mauvaise? Eh bien vous devez savoir que votre voix est bel et bien similaire à ce que vous entendez à ces occasions…

Allez je vous donne vite une bonne nouvelle pour relativiser cette dure information 😉

La bonne nouvelle c’est que l’enregistrement ne vous donne pas vraiment le vrai son de votre voix. Ah ouf … Oui le micro réduit souvent l’amplitude du son, le rend comme plus étroit. Mais ce qui est vrai c’est que les personnes qui vous écoutent entendent un son plus aigu que ce que vous entendez de l’intérieur.
Bref votre voix est moins suave que ce que vous pensiez…

Mais il y a une autre vraie bonne nouvelle en fait. C’est que en travaillant votre voix vous allez développer la rondeur et l’expressivité de son timbre. Car pour l’art de la parole, le dicton rien ne résiste à l’entrainement s’applique à 100 %!

Mais au fait comment on s’entraine?

Ça c’est une question majeure. Parce que tout au long de nos études combien de fois vraiment a t on l’occasion de s’entrainer à parler?

J’ai bien dit s’entrainer. Pas juste répondre à une question. Faire un exposé oral en étant juste pétrifié et en perdant ses moyens.

Justement, Gérard Darmon en parle dans cet interview.

“Voilà une lacune de notre éducation on ne nous apprend pas à parler, à respirer.”

C’est tellement juste. Et c’est l’occasion de faire un constat sans inquiétude. Si aujourd’hui vous sentez que votre voix de vous mets pas en valeur. Si vous avez cette impression assez désagréable que vos interlocuteurs sont distrait quand vous voudriez capter leur attention. Eh bien vous avez la possibilité de changer la donne en trouvant la voix qui vous ressemble.

Quand je dis “faire un constat sans inquiétude”, je veux dire que nous ne sommes pas responsables de ne pas savoir bien faire quelque chose si nous n’avons pas été formé à cela. Donc pas besoin d’être alarmiste.
Juste à présent que vous êtes conscient(e) de la nécessité de faire évoluer votre voix, c’est à vous de jouer pour changer la donne.

Oui d’accord mais comment faire ?

Est ce possible de changer sa voix?

Je dirais que changer sa voix pour “jouer” une voix, pour faire semblant d’être quelqu’un d’autre, c’est un jeu qui mène dans un mur.
Mais par contre, la faire évoluer pour trouver votre sonorité naturelle, là le jeu en vaut vraiment la chandelle.

Parce que votre voix a très certainement juste besoin de quelques outils pour commencer sa métamorphose !!!

Alors je vais vous donner 3 premières pistes et astuces.

1 activer le souffle et la respiration

Déjà avez vous déjà réfléchi au fait que respirer c’est bon pour la santé? C’est aussi bon pour votre voix. Parce que là j’ai un scoop pour vous: la voix est un instrument à vent. Oui comme le saxophone, la clarinette, la trompette… Il faut souffler dedans pour faire un son.
La voix est un instrument qui vibre grâce au vent, oui votre souffle.

Alors déjà la première étape va être de donner plus de carburant à votre voix. Oui plus d’air pour que les cordes vocales qui sont dans votre gosier 😉 (votre larynx pour être précis et scientifique) puisse vibrer à 100 % de leur capacité.

Eh oui respirer. Ce qu’on nous apprend pas mais alors pas du tout pendant toute notre scolarité. Oui franchement, comment respirer confortablement, coincé entre sa chaise et sa table…

Bien sûr et heureusement, il y a des exceptions, des professeurs de musique donnent à leurs élèves l’occasion de découvrir leur voix et son fonctionnement. Et les choses changent dans le bon sens actuellement pour donner une place juste à l’art de la parole à voix haute. Mais objectivement, il y a encore fort à faire pour que nous soyons un pays qui aime s’exprimer à l’oral, à l’école et dans la vie professionnelle. 

Donc ce nouveau carburant souffle que vous allez offrir volontairement à votre voix, va peu à peu changer la donne.

2 réveiller les muscles de la bouche avant de prendre la parole

Je suis sûr que vous avez déjà remarqué ça en écoutant vos collègues de travail ou vos proches. Cette habitude de plus en plus répandue de parler dans sa moustache. De manger les mots.

S’il y a bien une chose que vous devez éviter. C’est de ne pas assez prononcer les mots quand vous parlez.

Mais, y penser c’est une chose, le faire et s’entrainer à le faire en est une autre. Et c’est là que vous avez l’occasion de faire la différence.
Entre nous c’est simple de faire attention à prononcer les mots. Mais comme toute chose simple, c’est aussi très facile de ne pas le faire.
Essayez et vous serez surpris de votre que l’écoute en face de vous va s’améliorer.

Ok, mais comment s’entrainer me direz vous?

3 En parlant à haute voix intentionnellement chez vous.

Oui! chez vous…  comme un musicien répète ses morceaux à la maison ou dans une salle de répétition avant de jouer en public.

C’est là que le bas blesse en France. On n’a pas la culture de s’entrainer à prendre la parole. Donc il faut créer sa propre culture et habitude de s’entendre parler à haute voix.

Donc à haute voix je vous disais : voici quelques idées pour vous entrainer
1 / Vous allez répéter des phrases simples de votre profession, avez des mots que vous dites tous les jours pour qu’ils deviennent votre terrain de jeu, votre laboratoire pour trouver votre vraie voix.

2 / Et si vous lisiez à voix haute chez vous? Oui un article, un passage de roman, même un livre technique propre à votre métier ou passion du moment. Tout est bon à prendre pour peu que cela vous donne l’occasion de faire sonner votre voix plus que d’habitude.

3 / Entrainez vous à vous présenter, à dire des mots comme “bonjour”, enchanté(e) de vous rencontrer, je suis Madame, Monsieur untel/unetelle, merci de prendre mon appel, comment allez vous? Bienvenu pour cette journée de travail…

Ces habitudes de faire sonner votre voix vont vous donner cette assurance et cette chaleur dans la voix qui mettront à l’aise les personnes que vous rencontrez, et surtout qui vont vous mettre à l’aise. Et ça c’est le plus important.

Souvenez vous “il n’est jamais donné 2 fois l’occasion de faire une bonne première impression”

A bientôt pout un prochain article. Surtout écrivez-moi vos expériences en commentaire et aussi toutes vos questions. Je vous lirai et répondrai avec plaisir.

Emmanuel Jublin
Auteur du Blog “Votre voix au service de votre vie”

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    5
    Partages
  • 4
  •  
  •  
  • 1
  •   

Laisser un commentaire

Fermer le menu



Recevez votre livre 

5 secrets pour dépasser la peur de prendre la parole

%d blogueurs aiment cette page :