Aimer le regard des autres

Aimer le regard des autres

Et si l’un des remèdes de la peur de parler en public tenait dans cette formulation? Aimer le regard des autres. En effet il est urgent de faire un nettoyage de ce qui se cache derrière l’expression regard des autres. Cet article est un moyen de faire le tri et le ménage. Pour, une bonne fois pour toute, vivre la prise de parole avec assurance et plaisir, sans peur du jugement. Cet article est écrit pour participer à l’événement inter-blogueurs de Sarah Leblanc autrice du blog Multi-Passionnés épanouis.

Hello les aventurier-e-s de la voix, et bienvenue pour cet article coup de cœur

Je vous préviens d’emblée, je ne vais pas tourner autour du pot. Aimer le regard des autres n’est possible que si on arrête de se regarder le nombril. Que si on prend la décision de s’aimer, avec passion, sans narcissisme égotique bien sûr, et avec la puissante croyance que notre parole a de la valeur.

Aimer le regard des autres, carburant de votre leadership

Depuis que je rédige ce blog, j’ai eu l’occasion d’interviewer et de parler avec de nombreux-ses conférencier-es et coachs. Et un point commun revient. Aimer apporter de la valeur et dépasser tout sentiment de peur qui viendrait limiter l’objectif que l’on se fixe.

Vous ne pouvez faire la paix avec le regard des autres, que si vous enracinez en vous vos qualités et votre légitimité.

Mettez-vous à la place des personnes qui vous écoutent. Et posez-vous une simple question. Ai-je l’attitude d’une personne inspirante? Cette question, si elle devient votre leitmotiv balayera toutes les inquiétudes qui placent votre nombril à la place de l’intérêt de l’autre en première place.

La clé est de toujours se coller à la nécessité de l’autre et non pas la sienne propre.

C’est là que l’urgence saine, (celle qui active et non pas celle qui génère la panique) peut opérer et vous faire transporter des montagnes.

Le leadership, cette expression qui prise au pied de la lettre a vraiment tout son sens! Donner une direction, indiquer le chemin aux personnes à qui vous parlez.

Mais au fait qu’est ce qui rend la parole de quelqu’un inspirante?

Le fait qu’elle soit animée

Je vous mets au défi de vous ennuyer quand quelqu’un vous raconte une histoire ou un conte avec passion. De même vous ne serez pas endormi-e si l’oratrice-l’orateur met de l’émotion dans ses propos.

L’aura que dégage la personne

Oui vous savez! Ce que l’on dit d’un-e comédien-ne qui occupe l’espace rien qu’en apparaissant sur la scène. On parle de sa présence ou de son aura. Cette magie qui opère et fait instinctivement s’arrêter le bavardage intérieur et attendre que la personne parle. La bonne nouvelle c’est que tout cela s’apprend et se prépare. En effet devenir une personne charismatique n’a rien d’inné, c’est 20 % seulement d’inné et 80 % de travail et de persévérance.

L’ancrage dans le concret et le réel

Vous aimez écouter ou lire quelqu’un qui prend le temps et l’attention de connecter son discours au réel, par des exemples des propos pédagogiques, qui rendent les idées assimilables. J’aime cette idée de l’assimilation. Car elle est en lien avec la digestion. Et de même que l’intestin (ce deuxième cerveau) a besoin de nutriments assimilables, notre cerveau principal hébergé dans notre crâne a besoin aussi d’aide pour s’approprier les idées et les mettre en action.

L’amour de l’autre

Ici je mesure mes mots, nous pourrions dire l’amitié pour l’autre. Quelque soit le mot que vous choisissez. Placez l’écoute de l’autre au premier plan. Là vous viendront naturellement le besoin de varier l’intonation, de faire des pauses, d’accentuer un mot pour rendre la compréhension et le suivi de vos propos faciles et fluides.

C’est un changement subtil mais total de caméra. Votre préoccupation d’être regardé-e, validé-e, écouté-e va laisser sa place au désir puissant de transmettre une vision, une passion et une énergie qui animera vos prises de parole, qu’elles soient en face à face, devant une caméra ou en conférence.

C’est en apprenant à devenir cette personne inspirante que vous allez vous surprendre à aimer le regard des autres. Et donc à être écoutée par de nombreuses personnes. Vous serez nourri-e par leur attention, et plus jamais pris-e par la peur et le trac. Ce que je vous partage dans cet article est comme un vaccin ou une reprogrammation génétique pour être immunisé-e contre les formes de peurs qui sabotent votre évolution professionnelle.

 

Apprendre du regard dans le monde animal

Je fais écho ici à l’image que j’ai choisie pour illustrer cet article. C’est objectivement une illustration décalée mais pas tant que ça. Je vous la rappelle ci-dessous.

Aimer le regard des autres

L’été dernier j’ai visité plusieurs parcs animaliers. Et une chose que je retiens très profondément, est le détachement de ces animaux, qui ne sont pas, au contraire de nous les humains, en train de chercher notre regard en permanence. On a presque le sentiment que nos yeux, nos regards n’ont aucune importance pour eux.

Et au bout de quelques heures, je me suis dit, “mais en fait, nous les humains sommes obnubilés par le fait d’être vus et regardés. Ce n’est donc pas si étonnant que l’une des préoccupations numéro 1 de mes lectrices et lecteurs du blog, mes client-e-s, soit le regard des autres. Nous y sommes accros, en quelque sorte.”

Se sevrer de la dépendance à être regardé-e recèle un secret immense. Cela permet de sentir l’écoute avec détachement, et non en étant à l’affut de la moindre validation dans le regard et la posture des personnes qui nous font face.

C’est donc à dessein que j’ai choisi cette photographie d’un loup de profil dont le regard nous échappe. Mais en revanche, il ne nous échappe pas que son attention est totale et qu’il sait la focaliser sur autre chose que le fait d’être regardé.

S’entrainer à apprivoiser et à aimer le regard des autres

Comme l’enfant que vous avez été, quand vous avez appris à marcher puis à faire du vélo. La chute n’a jamais été une raison d’abandonner. Pourquoi? Parce que le fait de rester à 4 pattes ou de rouler avec les petites roues n’a jamais été envisagé par vous. Votre désir de vous déplacer était plus fort que n’importe lequel des doutes.

Alors même si, ici, il s’agit d’un apprentissage plus profond et moins tangible que le fait de marcher. Reconnectez vous à ce désir puissant et brulant de grandir, d’évoluer et de devenir cette personne inspirante. C’est là que réside la force et le secret de tous les apprentissages qui vous attendent.

Aimez le regard et l’écoute, plus encore que votre envie d’être reconnu-e, comme je l’évoquais déjà un peu avant. Cela viendra sans même vous en rendre compte, car vous aurez placé l’autre et la nécessité de partager votre passion, plus haut que votre stress ou inquiétude.

Pour aller plus loin je vous invite à télécharger mon guide les 5 secrets pour dépasser la peur de prendre la parole.

Aussi je vous donne rendez vous dans les emails quotidiens que je réserve à mes abonné-e-s. Avec des conseils et techniques, des exercices pour aller plus loin avec la voix et la communication verbale. C’est par ici pour nous retrouver de l’autre coté.

A très vite pour un prochain article et à demain via mail après votre inscription.

Votre coach vocal

Emmanuel

 

 

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   

Cet article a 10 commentaires

  1. Merci pour cet article Emmanuel
    il aurait pu faire partie du carnaval d’article sur le Leadership qui se termine fin de semaine (il n’est pas trop tard ! 😉
    Le regard est en effet puissant et réconfortant.
    pour un conférencier, ou orateur, c’est un outil très intéressant.
    bien sur il faut être à l’aise avec le regard des autres.
    Il faut les aimer en effet.
    merci !

    1. Yes Bernard en fait je pensais à ton carnaval ce week-end et quand j’ai pris la plume hier le thème du leadership s’est naturellement invité
      Es tu ok pour que cet article s’y inscrive ?
      Si c’est bon j’insère le lien de ton blog en introduction

      1. Oui tout à fait !
        L’article s’y prête très bien !

  2. Oui aimer l’autre, aimer son regard, être content d’être là face à l’autre. Au début de mes formations il m’arrivait, avant de prendre la parole pour la première fois, de regarder tous les participants dans les yeux (généralement les groupes étaient de 6 à 10 personnes). De les regarder avec un regard franc en me disant que j’étais content le voir. Ca me permettait de capter l’attention, et je crois que cela permet aussi de témoigner du respect que l’on a pour chacun d’entre eux.
    “mais en fait, nous les humains sommes obnubilés par le fait d’être vus et regardés” c’est une méditation que je trouve belle et surtout … à méditer 😉

  3. Merci beaucoup pour cet article très intéressant !
    Je n’avais jamais vraiment vu les choses comme ça et je trouve ça top ! Je vais relire ton article plusieurs fois, prendre des notes et m’entraîner à faire ce que tu dis, je pense que ça va bien m’aider à avancer sur le sujet.
    Merci !

    1. C’est vraiment agréable de lire ton commentaire Sarah
      Tiens moi au courant de tes avancées !

  4. Merci pour ce super article !
    Le regard des autres est essentiel pour notre croissance et réussir à l’apprivoiser est un catalyseur de progrès formidable.
    Carole Dweck, chercheuse en psychologie du développement à Stanford, a écrit un ouvrage formidable qui
    intègre ce sujet dans son modèle des états d’esprit.
    Il s’agit du livre “MindSet” ou oser réussir “pour la version française.
    Au plaisir d’échanger 😉

    1. Merci Roman pour ce retour
      À bientôt d’échanger

  5. C’est peut-être, oui sûrement, une coïncidence mais j’ai justement besoin d’un article comme celui-là pour m’aider à faire un « pitch » afin présenter mon projet devant un auditoire.
    J’ai bien noté tes conseils et ils vont m’aider à penser aux «nombrils des autres» et non le mien.
    L’analogie avec le regard du loup est bien trouvé, elle fait du sens et nous rappelle d’observer la nature et les animaux pour vivre en harmonie.
    Merci Emmanuel

  6. Merci! Merci et merci! Cet article est rempli d’aide pour ma part . Je vais utiliser cet article pour aider mon fils parce que je cherche son regard et le sien me déstabilise par son manque d’envie de combler ses lacunes dans ses cours. ” ai je l’attitude d’une personne inspirante?” , “se sevrer de la dépendance du regard de l’autre ” ce regard qui cherche la validation qui nous stresse Pour sentir l’écoute de l’autre.

Laisser un commentaire

Fermer le menu



Recevez votre livre 

5 secrets pour dépasser la peur de prendre la parole

%d blogueurs aiment cette page :