Sais tu parler fort sans te fatiguer?

Plus d’1 personne sur 2 se voit demander «  peux tu parler plus fort s’il te plait ? » et cela chaque semaine.

Et je sais, pour parler de cela avec un bon nombre de personnes, que cela fait vraiment suer de s’entendre dire cette phrase. Cela te donne le sentiment de gêner les gens. Et surtout cela fragilise ta posture.

L’origine de cette tendance?  Elle vient de notre conditionnement. De cette croyance limitante, qui nous intime de ne pas nous faire remarquer et de ne pas faire de vague. Ce conditionnement qui te fait croire que parler plus fort va te faire passer pour quelqu’un d’irrespectueux, de sans gêne.

Pourtant il y a des moments où naturellement tu parles plus fort.

Ce sont les moments de fête, événements culturels ou sportifs. Qui permettent de soulever la soupape de sécurité et là on entend l’extrême inverse. Les gens crient et hurlent. Ce n’est pas un mal en soi, en fait c’est même bien car c’est un moyen d’évacuer le trop plein d’énergie.

Mais entre deux, il y a un espace sonore que très peu de personne saisissent. Et je vais t’inviter à te positionner dans ce no man’s land. Car si peu de personnes pratiquent réellement, en présence un placement vocal de qualité. Cela représente une opportunité de te démarquer.

 

Pour faire entendre ton leadership, ta légitimité.

Oui si tu développes une nouvelle présence, plus sonore dans tes propos. C’est ton leadership, tes qualités qui vont sauter aux oreilles et aux yeux des autres. Ce type de présence sonore, plus forte est perçue par nos cerveaux comme un signe d’autorité.

Bien sûr, tu t’assures d’avoir le contenu, l’expertise qui va ensuite nourrir l’écoute. Il ne s’agit pas ici de créer une coquille vide ou, une bulle.

Mais aujourd’hui cet article par de la forme plus que du fond.

Une habitude a besoin d’entraînement pour s’installer.

Donc, pour commencer, tu vas t’entraîner. Et tu vas le faire avec une série de mots faciles à prononcer plus fort.

En plus la plupart correspondra aux moments où tu crées le contact avec les gens.

Bonjour

Bienvenue

Soyez les bienvenu.e.s

Pour commencer nous allons visiter les locaux de l’entreprise…

 

Et les autres mots vont être les mots de liaisons, qui comme le genou au niveau du corps physique, articulent ton langage et lui donnent de la souplesse.

Voici un début de liste.

En premier lieu …

Maintenant

Tout d’abord

A présent

J’aimerais vous proposer un nouveau thème de travail

Pour continuer…

Toutefois

Etc…

Et bien sûr tout autre mot ou expression de liaison pour donner du fluide à tes propos.

 

Combien de fois faut il s’entraîner?

Attention, il va falloir t’y mettre pour que la nouvelle façon de placer ta voix devienne naturelle.

Répète ces mots au moins 30 fois, un chaque jour en visant loin avec le regard. En imaginant que les gens sont à au moins 10 m de toi. Pour que tu sois à 100 % de ta voix au moment clé, tu le sais si tu me suis, tu as besoin de consacrer du temps à t’entraîner sérieusement.

Tu ne peux changer une habitude qu’en la remplaçant par une autre. Et cela se fait en … 12 jours selon Steve de la chaine Trans-Formation.

Je vais t’avouer que je croyais que 21 jours étaient nécessaires, mais les récentes recherches en neuroscience indiquent que le processus de programmation du cerveau est plus court. Alors va pour 12 jours.

Mais qu’est ce que 12 jours de travail à coté d’une nouvelle crédibilité pour toutes tes interactions orales. Que ce soit tes prises de parole en public ou tes conversations professionnelles.

Sur ce je te laisse … travailler ta voix!

Au fait, cet article était à la base un des mails quotidiens que j’envoie à mes abonnés. Cliques ici pour t’y abonner et recevoir chaque matin à 8h un signal GPS 

Rentre dans la magie de ta voix

Ton coach vocal Emmanuel

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    132
    Partages
  • 50
  •  
  •  
  • 82
  •   

Laisser un commentaire

Fermer le menu



Recevez votre livre 

5 secrets pour dépasser la peur de prendre la parole

%d blogueurs aiment cette page :