Réussir vos entretiens d’embauche

Réussir vos entretiens d’embauche

Pour réussir vos entretiens d’embauche une série de points importants sont à vérifier, et ce à chaque fois. En effet l’attitude, la posture physique et la préparation entre autres, ont une importance clé pour être au sommet de vous-même. Les sportifs de haut niveau connaissent ces secrets pour être à leur pic de forme le ou les jours J. Et si vous vous autorisiez à être les athlètes de haut niveau de votre réussite professionnelle?

Hello les aventuriers de la voix!

Ce thème de la réussite de vos entretiens d’embauche m’est cher, et vous êtes nombreu-x-ses à me poser des questions à ce sujet.

Alors c’est parti pour 7 conseils pratiques et précieux pour faire de ces entretiens des moments de construction de votre vie professionnelle.

1 Définissez vous, vous-même et vos objectifs!

Définissez quels sont vos objectifs, et ce, le plus précisément possible. Pour chaque entretien votre objectif doit être élaboré et écrit. En effet la visualisation de votre réussite passe par le fait d’écrire des affirmations dans lesquelles vous vous voyez déjà au sein de l’entreprise dans laquelle vous postulez. Et pour aller plus loin dites à voix haute et claire, avec énergie ces affirmations, pour ainsi sortir de l’indéfinition. Pour créer en vous l’attitude d’un-e collaborateur-trice de l’entreprise, et non l’attitude d’une personne qui espère être validé-e et accueilli-e en son sein.

Définissez le type de responsabilité que vous souhaitez recevoir. Car, plus votre vision est définie, plus vous saurez d’une part trouver les offres qui correspondent à votre projet de vie professionnelle. Et également, plus vous développerez l’attitude et la personnalité recherchée par les entreprises recruteuses.

Cette définition de vous même et de vos objectifs sera un garant de votre réussite lors de vos entretiens d’embauche. Et aussi elle vous permettra d’avoir la tête froide et capable d’analyser si c’est bien dans cette entreprise que vous souhaitez travailler. En effet, un entretien d’embauche n’est pas uniquement fait pour que l’entreprise vous sélectionne. C’est aussi le moment idéal pour évaluer dans votre for intérieur si ce cadre de travail correspond à vos valeurs, vos attentes et … vos objectifs de vie professionnelle.

Voici quelques points pour vous aider à vous définir.

Pour ce faire, établissez à chaque fois une check list avec les points essentiels à votre bien être au travail.

Distance entre l’entreprise et votre domicile

Qualité de vie sur le lieu de l’entreprise. (Sur ce point, ayez la posture de poser des questions aux personnes recruteuses).

Vision de l’entreprise pour les mois et années à venir.

Qualités relationnelles au sein des équipes.

Ayez bien à l’esprit que vous ne quémandez rien. Mais au contraire vous représentez une opportunité pour l’entreprise, de partager vos expertises et compétences.

2 Définissez un message fort pour mettre en valeur vos compétences

En effet, la définition de vous même passe aussi par votre entrainement à être impactant-e lorsque vous affirmez votre message. Il est déterminant de savoir dire avec une voix tonique et sonnante votre connaissance du domaine, votre intérêt pour l’entreprise.

Alors, bien entendu, vous avez la nécessité de connaitre précisément l’entreprise, son positionnement, sa vision. Plus vous aurez étudié l’entreprise en visitant son site web. En recherchant sur les moteurs de recherche ses status, ses communications, ses comptes sur les média sociaux. Plus vous serez à même de faire matcher votre propos avec les attentes de l’entreprise.

Ainsi vous allez développer un tronc commun à chacune de vos présentations de votre parcours, mais aussi l’adapter aux personnes qui vous reçoivent pour ces entrevues.

A ce stade, il est essentiel de rappeler que ce type de situation vous demande de vous distinguer de la concurrence. Si vous prenez l’habitude de devenir un caméléon du langage. En sachant intégrer le langage de l’autre à vos propres propos. Vous allez susciter la curiosité et l’envie de travailler avec vous. Car, quand vous êtes devant la bonne entreprise, cette qualité relationnelle fait des merveilles.

Aussi pour être authentique et éviter que cette intégration du langage, des mots de l’autre ne sonne faux. Il est indispensable de vous entrainer à haute voix à dire ces phrases. Pour qu’elles sonnent vrai et aient tout l’impact nécessaire dans l’écoute des recruteurs-ses. C’est un élément essentiel pour réussir vos entretiens d’embauche.

3 Votre attitude et votre posture font la différence pour réussir vos entretiens d’embauche.

C’est un des aspects les plus essentiels, car quand on est focalisé sur le propos et la préparation de son discours. Il est facile d’oublier la part fondamentale du langage non verbal. C’est d’ailleurs le sujet d’un de mes récents articles, et je vous invite à y jeter un œil 🙂

Réussir vos entretiens d’embauche et tout autre type de rdv professionnel, va devenir une chose naturelle à mesure que vous développerez l’habitude d’avoir la posture physique juste.

Mais alors, me direz vous qu’elle est elle cette posture juste et appropriée.

  1. C’est celle qui vous permet déjà de respirer de façon confortable. Donc avec de buste droit.
  2. C’est aussi celle qui donne de vous une image confiante et avenante. Les épaules en arrière, la tête relevée et un regard franc.
  3. C’est aussi la poignée de main tonique, ni molle, ni en mode broyeur de mains.
  4. C’est votre façon de marcher avec des pas réguliers, avec mesure.
  5. Et c’est également l’habitude de regarder dans les yeux. Et là c’est souvent que le bas blesse, car je note que la plupart des personnes ont la tendance à regarder soit au loin, soit en bas quand elles cherchent leurs mots ou leurs idées.  Malheureusement quand une personne ne regarde pas assez dans les yeux, tout un tas d’interprétations se mettent en marche chez les personnes. Et l’image perçue n’est pas celle d’une personne franche.

Il est important de se rappeler que seulement 15 % de ce que vous dites restera en mémoire des personnes avec qui vous parlez. Les 85 % restants sont de l’ordre du non verbal.

Dans le sens de l’attitude et de la posture je vous recommande d’aller visionner cette vidéo que je vous ai préparée et intitulée arrêter de se banaliser.

4 S’entrainer à illustrer ses propos par des exemples

Quand arrivent les questions délicates, de type quels sont vos plus grandes qualités et défauts. Très nombreuses sont les personnes qui perdent l’impact de leurs propos et aussi deviennent très prévisibles.

Aussi, pour sortir du lot et marquer des points vis à vis des personnes en concurrence avec vous. Entrainez-vous à illustrer chaque qualité et chaque défaut par des exemples vécus en situation.

C’est l’occasion de donner de l’authenticité à votre entretien et de montrer que vous connaissez les situations.

Sachez que même vos échecs peuvent servir d’exemple pour faire montre de votre recul et de l’apprentissage que vous en avez tiré. Par chance, notre société occidentale européenne commence à réaliser que l’échec est un creuset pour apprendre des leçons qui sont souvent les meilleures.

Cette habitude d’étayer vos phrases par des exemples, succins bien sûr, va donner une couleur vraie et parlante aux entretiens.

5 Osez vous démarquer par votre tonicité pour réussir vos entretiens d’embauche!

Je vais aller plus loin sur le plan de la posture. La plupart des entretiens se vivent en position assise. Mais cette position peut facilement faire chuter la dynamique physique dans laquelle vous parlez. Aussi, prenez un instant pour ajuster votre chaise en la reculant assez pour que vous vous y asseyez sur le devant. En effet faites comme si c’était sur un tabouret et non une chaise que vous vous tenez. Avec le dos droit vous aurez une énergie physique similaire à celle que vous auriez en position debout.

J’ai moi-même vécu des entretiens qui se sont déroulés en marchant, en visitant le site de l’entreprise. Et j’ai noté que debout, en marchant vous avez l’occasion de montrer votre énergie et aussi votre envie de vous inscrire dans le projet proposé.

Alors faites comme si vous étiez debout. Vos mains seront plus mobiles et agiles pour illustrer vos paroles.

La gestuelle peut ainsi ponctuer chacune de vos idées. Elle va montrer votre confiance en vous et faire deviner aux recruteurs votre dynamique et le potentiel que vous contenez.

6 S’alimenter avec de bons nutriments avant l’entretien

En introduction de cet article je faisais la comparaison avec les athlètes de haut niveau qui savent élever leur niveau de performance pour atteindre un pic de forme le jour J.

Il est de la même façon indispensable d’avoir une alimentation nutritive qui vous convient les heures qui précèdent pour réussir vos entretiens d’embauche. Bien s’hydrater avant et veiller à passer par la case wc juste avant bien entendu.

Le corps a besoin d’un bon apport en nutriments et la voix aime être bien hydratée pour qu’elle sonne de façon fluide et tonique tout au long de l’entrevue.

C’est également une nécessité pour le cerveau et lui permettre d’avoir l’agilité de reflexion et de recul pour répondre à toutes les questions posées, pour ne pas être désarçonné-e jusqu’à la dernière minute.

7 Pratiquer la TVA-V!

J’en parle en détail dans mon guide les 5 secrets pour dépasser la peur de prendre la parole que vous je vous invite à trouver sous l’article.

La TVA-V c’est tout simplement la TVA Vocale! Je vous la propose à 20 %!  Soit si vous avez préparé votre entretien pendant 5 heures, entrainez vous au minimum pendant 20% soit 1 heure pleine. A haute voix, en situation avec des ami-e-s qui jouent le rôle des recruteurs.

Je vous invite aussi à vous enregistrer avec une veille. Celle de vérifier que votre voix est assez variée sur le plan de l’intonation, de son volume et de votre élocution.

Entrainez vous à surtout réussir les premiers et derniers mots de l’entretien. Répétez les mots clés, les termes techniques pour que votre expertise perçue soit à son maximum.

L’entrainement est le meilleur, voir réel unique remède contre le stress et le trac. Inspirez vous des musiciens qui répètent des heures les chansons, partitions avant de se présenter sur scène. C’est une immunisation puissante et infaillible.

Avec ces 7 clés essentielles je vous souhaite de magnifiquement réussir vos entretiens d’embauche.

Laissez vos commentaires en dessous de cet article et demandez à recevoir mon guide les 5 secrets pour dépasser la peur de prendre la parole.

Votre voix mérite de sonner et de vous apporter les plus belles des réussites professionnelles et personnelles.

A très vite,

Votre coach Emmanuel

 

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    1
    Partage
  •  
  •  
  •  
  • 1
  •   

Cet article a 3 commentaires

  1. Etant moi aussi dans le recrutement, je confirme tout tes conseils, et comme toi je dis bien a mes candidats : souvenez vous que c’est un entretien, pas un interrogatoire. Ca fonctionne dans les deux sens.
    Généralement ça les detent un peu 🙂

    Par contre j’ai certains clients qui ne font que des entretiens de compétences, et la préparation est totalement différente, et malheureusement aussi sous estimée !

    1. Très juste Séverine
      Dans ce cas là la préparation doit être complétée avec toujours autant d’attention portée à l’entraînement en situation avec énergie et projection de la voix

  2. Et aussi bien avoir en tête que celui qui vous fait passer l’entretien à lui aussi ses craintes et ses doutes. L’enjeu pour lui est de trouver la bonne personne, alors même si il a l’air sur de lui et à l’aise, gardez dans un coin de votre tête que lui aussi à des failles et des faiblesses.

Laisser un commentaire

Fermer le menu



Recevez votre livre 

5 secrets pour dépasser la peur de prendre la parole

%d blogueurs aiment cette page :