Ne laisse pas ta voix sans soutien

En fait, il y a une chose essentielle à faire pour que ta voix te conduise vers ton excellence.

C’est de faire un pacte entre ton corps physique et ta voix.

Ce pacte c’est comme un engagement à donner en toute circonstance l’énergie de ton souffle à ta voix.

Tu sais, ta voix, c’est quelqu’un. Une amie qui peut emmener tes idées, ton messages vers les sommets de ta réussite.

Ta voix, si elle sonne juste (émotionnellement et physiquement) peut à elle seule créer cette confiance chez l’autre. Cette adhésion instinctive vis à vis de l’énergie qui est la tienne.

C’est comme un alignement.

Je te dis ça, car hier en fin de journée, nous sommes allés visiter notre petite ville des Vosges avec des amis qui passent quelques jours ici en vacances.

Et nous avons visité un lieu qui est superbe, une abbatiale très jolie.

Pour la première fois depuis des dizaines de visites, il n’y avait aucune musique diffusée dans les haut parleurs accrochés aux murs.

Alors avant de quitter ce lieu, je me suis mis à fredonner, puis à chanter. J’ai commencé à chanter sur un texte de type Haïku que j’avais écrit il y a des années en italien.

Sentite il canto della luce? Esso riempie lo spazio dell’aria.

Ah tu veux la traduction ? 😉

Entendez vous le chant de la lumière? Il remplit l’espace de l’air…

Quand je chante, je ne le fais pas tout seul. Je le fais avec le soutien du corps. Je donne au souffle l’énergie du ventre et la tonicité qui vient de l’appui dans les jambes.

Et ça change tout. Vraiment!

Si tu parles avec les jambes légèrement fléchies. Comme on le fait en jouant au tennis par exemple. Tu donnes comme une verticalité au souffle qui traverse tes cordes vocales.

Alors, le son est enrichi d’une luminosité qui s’appelle “les harmoniques”. C’est, si tu veux, ce que les coachs vocaux appellent aujourd’hui la signature vocale.

Si tu rajoutes à ça le fait de sourire quand tu parles, tu crées un contact wifi avec les gens. Cela ouvre leur écoute et leur adhésion instinctive.

Fais l’essai : fléchis légerement les genoux quand tu parles et donne plus d’élan à ton souffle. Et dis moi ton feed-back en répondant en commentaire.

Cet article a été publié la première fois en tant que mail envoyé à mes abonnés. Rejoints les en cliquant sur ce lien pour recevoir au quotidien un conseil, une astuce pour faire de ta voix l’atout premier de tes réussites.

Take care, rentre dans la magie de ta voix!

Ton coach vocal

 

Emmanuel

What do you want to do ?

New mail

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    139
    Partages
  • 50
  •  
  •  
  • 89
  •   

Cet article a 4 commentaires

  1. Merci pour cet article Emmanuel !!
    J’ai reçu cet enseignement de la part d’une de mes anciennes professeures de chant lyrique, il y a quelques années, et effectivement je suis une convertie de ce positionnement du corps ! D’ailleurs il va pour moi de paires avec le soutien (du bas du ventre, tu sauras mieux nommer cela que moi ^^ ) … avec le temps cela devient un réflexe et cela change complètement notre rapport corps/voix.

    1. Yes le soutien avec l’abdomen, précisément avec l’impulsion du périnée
      Cela change tout !
      Merci pour ce retour Alicia

  2. Faudra qu’ on y aille ensemble dans cette abbatiale, j aimerai bien t y entendre chanter😉
    La position que tu indiques me fais penser à tout à l heure. Je discutais avec quelqu’ un de très déterminé et j ai remarqué que pour parler sur le même ton que lui j etais bien ancré au sol avec les jambes écarté de la largeur des épaules. Et maintenant que tu en parle il me semble que j avais aussi les jambes fléchies, et clairement ma voix portait bien!

    1. Avec plaisir Pierre !
      C’est celle de Remiremont
      Magnifique acoustique
      Il faut qu’on cale un moment pour faire cet interview croisé
      Qu’en dis tu?

Laisser un commentaire

​Reçois le livre 5 secrets pour dépasser la peur de prendre la parole

%d blogueurs aiment cette page :