Le choix des mots = la direction que tu prends

Oui tu sais bien, les mots que tu emploies sont comme la pointe du crayon de l’artiste qui dessine

Ce sont eux qui créent les contours de ta réalité, et surtout de la perception que tu en as. 

Je te disais ici tout récemment, “energy flows where attention goes” (l’énergie va là où se porte l’attention). 

C’est le même mécanisme avec ton langage. 

Les mots que tu emploies, qui deviennent ta signature. 

Ce sont eux qui aiguillent ta perception du monde, et aussi de ton entourage. 

En ce moment, c’est un défi 

Un défi vraiment élevé de garder la vigilance sur la nature des propos, des émotions que nous vivons. 

Oui, tous les 2 jours ou moins on tombe sur une allocution qui donne encore plus de gravité, et de dramatique à la situation du monde. 

Et avoir peur en ce moment, c’est peut être une bonne façon de sauver sa peau, et celle de nos aimés. 

Mais la question est : comment formules tu les contraintes qui te sont données? 

En fonction de l’affirmation ou la négation du même phénomène tu vas vivre une expérience différente. 

On va jouer à un jeu, je commence et toi tu continueras (et sens toi libre de me partager tes réponses)

Devant le même phénomène je l’exprime dans sa version négative (Option 1) et dans sa version positive (Option 2)

Option 1 je ne peux pas sortir de chez moi   – Option 2 je reste chez moi

Option 1 je ne peux sortir qu’à 1 km et pendant une heure – Option 2 je choisis de me recentrer et je profite de ce KM pour m’oxygéner en pleine conscience pendant le temps de ma sortie

Option 1 je ne rencontre pas plus de 5 personnes – option 2 je suis présent-e lors des rencontres avec les 5 personnes ou moins que je rencontre et j’ai de la gratitude de les rencontrer. 

La suite c’est toi qui la “dessine” avec ton langage. 

L’option 2 demande une recherche de mots, 

Mais surtout elle demande de faire un pas de côté pour sortir de ce conditionnement.  

Ce conditionnement qui nous assomme et nous fait manquer l’occasion de révéler le plein potentiel de notre intelligence. 

Ton langage est le crayon qui dessine les contours de ta réalité, alors prends les commande de l’histoire qu’il raconte. 

Reste au sommet de toi même, c’est de là que tu rentres dans la magie de ta voix.

Reçois un message à propos de la communication verbale tous les matins dans ta boîte mail

Pour avoir un signal gps qui te guide à faire de ta voix l’outil premier de tes réussites

Ton coach vocal 

Emmanuel

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    50
    Partages
  • 50
  •  
  •  
  •  
  •   

Cet article a 4 commentaires

  1. Pierre-Favre

    “L’option 2 demande une recherche de mots” c’est clair, mais comme tu le décris c’est cette option qui nous maintient dans l’optimisme et dans la satisfaction de ce que l’on a. C’est elle qui nous permet de savourer la vie et de faire des projets. C’est elle qui nous aide à nous relever quand nous tombons. C’est elle qui nous permet d’avancer… et finalement, même si elle est plus dure à formuler elle est plus facile à vivre.

  2. Coralie

    Bonjour,
    C’est vraiment l’état d’esprit qui change. J’ai l’impression que c’est un choix à faire, que d’être optimiste. Et un effort quotidien. J’essaie (surtout en ce moment) d’avoir une approche positive lorsque je me transforme en maîtresse à la maison. Ce n’est pas facile de garder le cap !

  3. Nicolas

    Clairement le champs lexical, tout comme la voix trahissent nos pensées et note humeur du moment !! Merci pour cet article. Si on arrive à jouer sur son état d’esprit, à l’inverse, notre discours et sa tonalité suivront. Merci pour cet article !

  4. Choidir l Option 2, est une décision qui permet de faire une pause, un choix pour vivre autrement. J en profite pour faire toutes les choses que je n arrivais pas à faire. Prends soin de toi et de ceux que tu aimes

Laisser un commentaire